Variez les plaisirs de la glisse avec des activités complémentaires au ski 😉
Le Sled Dogs Snowskates
Pour faire simple, ce sont des patins à neige. La pratique est la même que du ski de descente mais vous pas de ski ! Magique n’est-ce pas ?  Le Sled Dogs est un sport d’hiver norvégien qui tire son origine du patin à glace extrême comme l’Ice Cross Downhill (ci-dessous). Les créateurs de la marque sont Ronny Paul Gydar et Tommy Einar Gydar Syversen, deux frères norvégiens qui partagent leur passion commune !
En détails

Il ne s’agit pas de patins à glace, mais de miniskis accrochés directement sous les chaussures de ski, qui ne dépassent pas la longueur des chaussures.

Des carres sont également installées pour un maximum de contrôle et la légèreté des chaussures permet un plus grand confort que des chaussures de ski.

Photo : Sleddogs.com

Pour tous 
Si vous maîtrisez déjà bien le patin à glace ou le roller, vous serez très à l’aise avec cette activité ; les mouvements sont exactement les mêmes, vous accélérez ou ralentissez à votre guise… Pour les débutants, la pratique vient vite c’est très intuitif, quant aux amateurs qui veulent de la vitesse et du fun => à tester absolument 😊
Où donc ?
Les stations des Gets ou de Vars proposent la location de Sled dogs. Dans le cas où vous êtes déjà munis de vos chaussures vous pouvez légalement skier où vous le souhaitez ! En effet, cette activité étant classée dans la catégorie « ski », vous pouvez emprunter les remontées mécaniques comme tout skieur. Nouveau peut-être, mais pas interdit !
Le Snooc
Pour les amateurs de ski de randonnée, le SNOOC est fait pour vous !  Le Snooc permet de combiner deux plaisirs, celui du ski de randonnée et celui de la glisse… qui n’a jamais rêvé de dévaler les pistes en luge après des heures d’efforts ? Après l’effort, le réconfort 😊
Le Snooc est un engin inspiré du paret, une pratique ancestrale de Haute Savoie du 20ème siècle. Il s’agit simplement d’une petite luge en bois qu’utilisaient généralement les enfants pour se rendre à l’école !
Le matériel

Cet engin requiert quelques pièces de montage, vous vous en doutez :

  • 1 paire de skis
  • 1 paire de fixations avec sangles
  • 1 paire de peaux de phoque synthétiques
  • 1 assise confort
  • 1 manche rétractable
  • 1 amortisseur carbone
  • 2 molettes de serrage rapide

La liste paraît peut-être longue mais cela représente moins de 3 kg sur le dos.

A la montée, vous utilisez le même matériel que pour le ski de randonnée autrement dit, les skis avec les fixations et les peaux de phoques.

Lorsque qu’une petite descente vous fait de l’œil, vous retirez les peaux et fixations. C’est alors que commence le montage de la luge : superposition des skis l’un sur l’autre, ajout de l’assise et de la suspension puis verrouillage du tout avec deux serrages.

L’avantage du Snooc est qu’il se pratique à tout âge, sans risques majeurs, même pour les personnes ne sachant pas skier. C’est un bon moyen d’appréhender la neige, la vitesse et le contrôle !
Où donc ?
Certaines stations autorisent la pratique du snooc mais seulement sur quelques pistes, pour vous amuser pleinement direction Serre Chevalier et le Grand Bornand !
Le Yooner
Le cousin germain du Snooc à la seule différence qu’il n’a pas cette double fonction : ski de randonnée et luge. Egalement inspiré du paret, le premier modèle en ce genre est paru est 2007 sous le nom de monoluge.

Aujourd’hui le Yooner est à mi-chemin entre la luge et le ski ; une assise, un amortisseur et un patin sont les seuls éléments nécessaires. Assis au ras du sol, les jambes et les pieds sont toujours en contact avec la neige.

C’est un moyen ludique et très simple de descendre les pistes, à 30 cm de la neige.

Photo : TSL Outdoor

Où donc ?
La plupart des stations autorisent maintenant cette nouvelle activité, toutefois l’accès à certaines remontées mécaniques est interdit.