Destination emblématique de la vallée de la Maurienne, Valloire est une station-village très agréable à vivre et à skier. Son domaine skiable, relié à celui de Valmeinier, propose 150 km de pistes variées. Cet hiver, quelques nouveautés apparaissent et marquent le début d’un plus grand changement. En piste pour la visite.

Chaleureusement reçue par la station savoyarde de Valloire, c’est avec Eric Provost, responsable du service des pistes de la station, que j’ai la chance de visiter le domaine skiable, en quête des dernières nouveautés. Eric me confie que la station a la volonté de rendre son domaine skiable plus ludique, plus original, tout en conservant une identité propre. Il faut savoir que Valloire est une station historique, à la clientèle essentiellement familiale mais pas seulement. Les grandes tendances qui ressortent chez les skieurs sont axées sur le ski plaisir où l’accessibilité et le caractère ludique priment. La station l’a bien compris et commence à intégrer cet aspect sur l’ensemble de son domaine.

Jusqu’à présent, aucune piste ou zone ludique particulière n’était proposée à Valloire, hormis un snowpark adapté à tous les niveaux. Depuis cet hiver, de nouveaux aménagements marquent le début du changement. Réparties sur l’ensemble du domaine, cinq sculptures en bois se dressent fièrement à des endroits stratégiques. Saurez-vous les retrouver ? Ces belles sculptures d’animaux montagnards (marmotte, aigle, bouquetin,…) sont l’œuvre d’un menuisier local, ancien pisteur de la station. Avec plus de 2 mètres d’envergure, ces sculptures attirent les adeptes de photos. En plus d’ « ambiancer » les pistes, chaque sculpture raconte une histoire. Il suffit d’appuyer sur un bouton pour entendre la voix de Gérard Jugnot compter une histoire sur la station et la montagne.

Une autre nouveauté rejoint les pistes du domaine de Valloire, stratégiquement installée sur les pistes « faciles » : des cloches et xylophones permettent aux adeptes de musique et d’adresse de faire tinter les instruments à l’aide de leur bâton. Une douce mélodie s’échappe, c’est aussi un bon moyen de travailler son adresse ! L’hiver prochain, ces installations seront renforcées et d’avantage mis en valeur. Affaire à suivre !