Créé à l’occasion des Jeux Olympiques d’Albertville en 1992, le site des tremplins olympiques de saut à ski de Courchevel est un site mythique. C’est aussi le seul endroit de France où l’on trouve un tremplin aussi grand de 120 m. Ouvert à l’année, entre entraînements et compétitions, ce site aimerait s’ouvrir d’avantage au public. Ayant entendue dire qu’une exposition y était organisée, curieuse, j’ai eu envie d’en savoir plus.

Un peu austère et intriguant aux premiers abords, le site des tremplins olympiques de saut à ski est un endroit qui se révèle dynamique et impressionnant lorsque l’on ose franchir la porte d’entrée. Lors de ma venue, j’ai eu la chance d’être agréablement reçue par le responsable du stade de saut à ski et de faire le tour du propriétaire, sans manquer la découverte de l’exposition « Le saut à ski, une tradition à Courchevel ». En effet, depuis cet hiver, une exposition est ouverte à tous et accessible directement par les pistes de ski dans l’escalier de la grande tour ou à pied à l’accueil du site. Composée de plusieurs panneaux mêlant textes, photos et illustrations, cette exposition retrace toute l’histoire du saut à ski mais également celle du site de Courchevel avec les Jeux Olympiques, les champions, le fonctionnement, les compétitions, les athlètes féminines…

Cette exposition est l’occasion d’en savoir plus sur ce sport spectaculaire et peu ordinaire. Il faut savoir qu’avant la construction de ce site à Courchevel Le Praz, un tremplin était installé à Courchevel 1850. Depuis les J.O, Courchevel est la seule station française à posséder un tremplin de saut à ski aussi grand (120 m). Au total, le site possède 4 tremplins : 120m, 90m, 60m et un petit tremplin de 25m destiné à l’initiation. Bien que plusieurs stations françaises possèdent de petits tremplins comme Autrans, Les Contamines, de nombreuses stations vosgiennes et jurassiennes, les athlètes de haut-niveau s’entraînent essentiellement à Courchevel. La station accueille plusieurs compétitions comme des Coupes de France mais également une Coupe du Monde au mois d’Août.

En plus de découvrir l’exposition, on profite d’un magnifique panorama et si on a de la chance, on peut observer les athlètes qui s’entraînent. Les plus courageux pourront même s’initier au saut à ski sur le petit tremplin !