Malgré un enneigement quasi inexistant, La Clusaz a réussi le tour de force d’accueillir la Coupe du Monde de Ski de Fond le week-end du 17 et 18 décembre.

Pour la huitième fois de son histoire, la Station des Aravis recevait une étape de Coupe du Monde FIS de Ski de Fond. Passée la crainte d’une annulation, les organisateurs ont tout mis en œuvre pour préserver la fine bande de neige sur laquelle se sont déroulées les courses. Ces conditions quasi estivales (à 1450 mètres d’altitude, de nombreux athlètes avaient opté pour des manches courtes !) n’auront toutefois pas empêché les Français de briller puisque le relais tricolore – composé de Maurice Manificat, Jean-Marc Gaillard, Clément Parisse et Alexis Jeannerod – est monté sur la troisième marche du podium. Le chouchou du public fut bien évidemment le local de l’étape, Gérard Agnellet qui a terminé à la 43e place après être parti avec le dossard 80. Après ses illustres aînés Marion Barnet et Vincent Vittoz, il s’agit du troisième skieur de la Clusaz à participer à une étape de Coupe du Monde à la maison. Au-delà de ces performances sportives, la réussite de cette édition un peu particulière a fait la fierté de toute une station, qui attend désormais la neige avec impatience…

C’est unique de pouvoir faire une coupe du monde chez soi !

Gérard Agnellet

Il y a eu un bon public et une ambiance de folie !

Mickael Philipot

 Ça pique, ça fait mal aux jambes du début à la fin !

Louis Schwartz

Trois Norvégiennes (H.Weng, M.Bjoergen et I.Oestberg) ont terminé sur le podium lors du 10km Dames.