POMA, connu dans le monde de la montagne pour ses constructions de téléskis, télésièges ou autres télécabines, est un acteur majeur du transport par câble et fête cette année ses 80 ans.  Pour cette occasion un livre POMA 80 ans de transport par câble de la montagne à la ville a été publié aux Editions Glénat, présentation. 

Bref retour en arrière 

C’est Jean Pomagalski qui est à l’origine de ce géant de l’industrie et des premières remontées mécaniques, puisqu’en 1934 il crée son premier « monte pente » à l’Alpe d’Huez en s’inspirant des « câblettes » servant à l’époque à remonter le bois des forêts ou acheminer des matériaux. S’en est suivi le dépôt du brevet et la construction des premiers téléskis dans plusieurs stations de skis Françaises.

C’est après la guerre qu’il décide de créer sa société éponyme, et de se lancer dans l’innovation avec le premier télésiège construit en 1955 au Brévent. Avant d’enchainer avec les télécabines, les télésièges débrayables, les télésièges tri places à pinces fixes… Le tout en France mais aussi dans le monde entier, Canada, USA, Australie, Afrique du Nord… Poma s’impose vite sur les 5 continents. En battant toujours plus de records en termes de longueurs, de vitesses ou de capacités.

Quelques une de ses innovations en stations :

  • Première télécabine automatique et première télécabine 6 places (Villard de Lans) 
  • Premier « Jumbo des Neiges » à Val Thorens : le téléphérique de la Cime Caron, plus gros du monde en nombre de personnes transportées (150)
  • Premier télésiège débrayable le plus rapide du monde (vitesse de 6 m/s) (Les Colosses à La Plagne)
  • Premier télémix à Orcières (Rocherousses) combinant télésiège et télécabine 
  • Plus grand téléphérique du monde, le « Vanoise Express », pouvant transporter 200 passagers (Paradiski)

 

POMA aujourd’hui 

installations

pays

filliales

Télésièges ou téléskis dans la plupart des stations de skis, mini métro en Suisse, métro-câble en Colombie, blondins en Éthiopie, téléphériques urbains à New-York, téléporté au Brésil ou encore grande roue à Londres, POMA s’impose dans tous les domaines du transport par câbles aussi bien dans les usages touristiques, qu’industriels.

Dans nos stations des Alpes, POMA se sont (entre autres) :

  • Télésiège EEZII « Mont Rond » – Notre Dame de Bellecombe  
  • Télémix Les Jeux – l’Alpes d’Huez 
  • Téléphérique Débrayable 3S Prodains Express – Avoriaz 
  • Saulire Express – Méribel 

 

Aujourd’hui la société veut s’engager dans le développement durable, et s’engage donc dans des stratégies d’intermodalité au sein des grandes villes du monde. En promouvant les déplacements par câbles aériens considérablement avantageux pour l’environnement ou en mettant en place des partenariats pour développer les éoliennes en France.

Au sein des stations de ski, la société s’engage dans le sens des stations dans leur volonté de limiter leur impact environnemental. Elle trouve donc des solutions pour limiter l’impact des chantiers sur la nature environnante et met en place de nouveaux équipements permettant aux remontées mécaniques de réaliser des gains énergétiques considérables.

Cabine expérimentale H2, embarquant une pile à combustible alimentée par de l’hydrogène : une solution d’avant garde pour réduire les émissions de CO2 présentée par POMA en 2014.